La maison d'hôte

Découvrez notre maison

Fixe +33 (0)2 97 44 97 22
Mobile +33 (0)6 20 42 42 47

Une maison d’hôte de charme disposant de 4 chambres spacieuses, luxueuses...

Faites pour vous accueillir confortablement dans un cadre idyllique en toutes saisons, venez vous ressourcer et découvrir pendant vos vacances, sportives et/ou culturelles ou aussi le temps d’un séjour professionnel, Vannes, le Golfe du Morbihan,la Bretagne Sud et les nombreux atouts accessibles dans un rayon de quelques kilomètres en séjournant au Domaine de Coët Bihan.

La Maison d'hôtes du Domaine de Coët Bihan

La maison d’hôtes est l’aile Est d’une grande longère authentique construite entre le XVIIIéme et XXéme siècle, sur une propriété vallonnée de 14 hectares de prés, de landes et bois dans un environnement préservé exceptionnel, riche de sa faune et de sa flore.Un programme complet de rénovation de cette demeure typique de l’architecture rurale bretonne, lui a apporté tous les agréments de vie moderne dont vous profiterez lors de votre séjour au Domaine de Coët Bihan: le confort contemporain, le charme d’une décoration raffinée, sa piscine intérieure.

Une rénovation éco-responsable

Le projet a consisté à la fois en la rénovation de la partie principale privative et en la restauration de son aile Est destinée aux 4 chambres d’hôtes en repartant des murs et du toit mis à nu. Un gros effort a été fait pour améliorer l’aspect esthétique et le confort dans une optique d’économie durable.

Le mariage harmonieux du granite et du bois

L’isolation thermique poussée a été la priorité pour maîtriser la consommation d’énergie.Les meilleures essences de bois imputrescibles de provenance locale ont été sollicitées pour leurs qualités esthétiques et thermiques. Le cèdre rouge – red cedar – a été utilisé pour le bardage extérieur et la réalisation du mobilier des salles d’eau, les planchers d’origine préservés et la charpente apparente rénovée sont en châtaignier, les terrasses sont en lattes brutes de cyprès chauve dispensant une agréable odeur de citronnelle. La combinaison harmonieuse du granite et du bois confère à l’ensemble un charme campagnard et un sentiment de confort indéniables à ces éco-chambres d’hôtes

Quatre chambres d’hôtes de charme

Les chambres, « An Oriant », « Edeni Safari Lodge », « Hyannis Port » et « Little Wood Cottage » spacieuses et lumineuses, vous accueillent dans un luxe discret. Elles bénéficient chacune d’une salle d’eau privative, confortablement dimensionnée, bien équipée et à l’atmosphère cosy. La décoration raffinée vous invite au voyage vers l’orient, l’Afrique, la côte est américaine ou le charme rétro d’un cottage. La salle à manger, décorée de mobilier ancien anglais, vous attend pour de copieux petits-déjeuners. Vous apprécierez des produits locaux et tout particulièrement les confitures « home made » avec les fruits du verger. A l’extérieur des terrasses généreusement dimensionnées, bois ou pierre, vous permettront de prendre le petit déjeuner dehors ou de vous relaxer autour d’un verre entre amis, confortablement calés dans des fauteuils Adirondacks, environnés d’une ambiance champêtre. Pour la détente, une piscine intérieure avec contre courant attend les adeptes toute l’année. Vous y trouverez aussi des appareils de mise en forme.

Le Haras de Coët Bihan

Attenant à la longère, il peut accueillir des hôtes itinérant avec leurs chevaux. Il rappelle que la région, outre sa longue tradition maritime remontant aux Vénètes est aussi un fief de la pratique équestre sous différentes formes ; concours de saut d’obstacles, attelage, ballades. La vision des chevaux paissant paisiblement dans les prairies verdoyantes évoquera à certains d’autres horizons lointains et au plus grand nombre apportera un sentiment de quiétude dans un cadre bucolique.

Le point de départ immédiat pour les randonnées à pied, à vélo ou à cheval

De la partie sud du domaine, à 100 mètres au dessus du niveau de la mer, vous aurez une vue panoramique sur le Golfe du Morbihan. Plusieurs sentiers de grande randonnée convergent sur le domaine de Coët Bihan. Ils vous permettent d’accéder au Camp de César, en vue de la maison, au site de Mangolérian et sa chapelle ou bien d’autres sites verdoyants de l’arrière pays vannetais.

Qu’est ce qu’une longère ?

Une longère se définit en Bretagne Sud comme une construction rurale, en pierres, de granite majoritairement, couverte de chaume pour les plus anciennes et d’ardoises ensuite. Elle est constituée de plusieurs corps de bâtiments en enfilade, les uns à usage d’habitation pour la famille et la domesticité, les autres destinés aux animaux de ferme, vaches, chevaux, porcs et au matériel. Certaines longères présentent des façades qui peuvent atteindre quarante mètres de façade, idéalement exposées plein sud. La datation des longères est complexe car elles furent bâties au fil des générations, parfois sur deux, trois siècles, entre la fin du XVII, l’age d’or dela Bretagne, et le début du XXéme siècle en fonction des moyens financiers, de l’agrandissement de la famille, de l’extension du foncier.

Une construction dans la continuité

Les corps de bâtiments intègrent des éléments architecturaux signant leur age mais cependant avec quelques pièges car le remaniement de l’existant n’était pas rare. D’ailleurs il se pratique encore de nos jours avec l’apport d’éléments sculptés, linteaux, jambages de portes et fenêtres, déplacés d’une place à l’autre, taillés sur place à la demande ou provenant de demeures de caractère des environs; châteaux, manoirs, moulins, voire édifices religieux, démembrés, abandonnés, détruits ou incendiés par faits de guerre ou dela Révolution.Iln’était pas rare que de tels bâtiments remarquables servent de carrières de pierres déjà taillées.

Les manoirs en Bretagne

On a compté jusqu’à douze mille manoirs en Bretagne soit jusqu’à cinquante ou plus par commune. Certains ont constitué une énorme réserve pour la construction de longères ou de manoirs plus récents. Des éléments de châteaux et manoirs ont été retrouvés à des dizaines de kilomètres de leur lieu d’origine. Ainsi parfois, nos longères peuvent apparaître comme un patchwork architectural même si une certaine cohérence de l’ensemble est de mise.

La longère de Coët Bihan

La longère de Coët Bihan répond tout à fait à ce phénomène. Construite par étapes, à partir du XVIII éme, sur un axe est-ouest comme il se doit pour une longère bretonne, tournant le dos au nord, offrant sa façade et ses ouvertures aux bienfaits d’une exposition au sud. Cela constitue un avantage certain en termes de qualité de vie et de consommation énergétique. Elle intègre des éléments de maçonnerie, intérieurs et extérieurs, de plusieurs provenances et styles; linteaux, jambages de portes et fenêtres, sculptés, réalisés dans un granite homogène de provenance locale dont certains issus de manoirs ou gentilhommières de la région. Certaines ouvertures ont été agrandies ou créées pour favoriser la diffusion de la lumière à l’intérieur. Les encadrements ont été réalisés en granite pour conserver une cohérence de matériaux. La dernière extension réalisée en 1960, côté est, se souciait peu de la cohérence de l’ensemble au risque de dénaturer son caractère. Elle se préoccupant essentiellement d’apporter un meilleur confort de vie selon les critères du moment. Cette partie n’avait pas profité des travaux de rénovation, d’isolation et de mise aux normes dont avait bénéficié le corps principal en 2001. Il avait même été envisagé de la détruire. Par chance, cependant, sa construction avait fait appel pour sa structure aux mêmes matériaux traditionnels, issus de la propriété, granite pour les murs, châtaignier pour la charpente et les planchers, ce qui promettait de parvenir à une certaine cohérence de l’ensemble.

Une rénovation réfléchie et éco-responsable

Pour satisfaire à cet objectif et avant de se lancer dans des travaux importants, conseil a été pris auprès d’un ami d’enfance, l’architecte vannetais Bernard Menguy, pionnier reconnu de l’éco-construction, objectivant l’économie durable intégrant la basse consommation d’énergie, l’emploi de matériaux naturels non polluants combiné à la recherche de la qualité de vie et d’usage pour les occupants. Nous sommes parvenus grâce à Bernard Menguy et la contribution ponctuelle mais efficace d’Hans Toornstra, architecte aux Pays Bas, aux plans qui nous ont permis de lancer la réalisation de ce projet, modeste pour ces architectes d’expérience mais pas pour nous, les maîtres d’oeuvre

à voir aussi

Visites et événements

Le golfe du Morbihan, un joyaux naturel, un écrin maritime, l’équipe du Domaine de Coët Bihan est là pour vous conseiller tout au long de votre séjour.

En savoir plus

Le haras de Coët Bihan

Le Haras de Coët Bihan a été conçu pour l’élevage des chevaux de CSO sur un domaine vallonné de 14 hectares de prés, landes et bois, à cheval sur les communes de Saint Avé et Monterblanc, Morbihan. Il peut accueillir jusqu’à 15 chevaux et poneys.

En savoir plus